L'étudiante coquine, nouvelle idole du porno amateur

Une jeune étudiante suce son prof à la fin des cours

L'etudiante coquine est un classique intemporelle de l'iconographie porno. A la fois belle, jeune et fraîche, son corps sensuel déborde d'érotisme et de sexualité, et se prête à merveille à l'imagination des scenarios porno les plus excitants.

Le fantasme de la jeune fille candide, livrée à elle même pour la première fois, vulnérable, mais avide de découvrir la vie, le sexe, et le vice, aura fait bander des générations de branleurs bien avant l'avènement d'internet. Il n'en demeure pas moins qu'aucune production porno moderne ne saurait se passer de ce mythe sexuel.

A l'école des actrices pornos

L'etudiante coquine est un incontournable objet de fantasme et presqu'un passage obligée pour toute jeune actrice porno qui débute. On se souvient par exemple de l'incomparable Black Angelina dans la série Russian Institute, produite par Dorcel, dans laquelle elle campe à merveille l'etudiante salope et dévergondée que tout homme rêve de posséder, un rôle que reprend par la suite la délicieuse Anna Polina, avec une magie similaire. Hommage d'ailleurs à cette magnifique série de plus de 17 épisodes qui met en scène les perversions des étudiantes russes d'un pensionnat pour jeunes filles.

Etudiante coquine en video porno

Une sélection des meilleurs scènes de Naughty Boookworms, traduisez Vilains Rats de Bibliothèque, des productions Naughty America, qui reprend les aventures sexuelles de belles etudiantes coquines avec leurs professeurs.


Commentaires et avis




Articles Populaires